Thyssenkrupp Encasa, Life in Motion

Aller au contenu

Appelez 0800 12 697 (gratuit)

Vivre avec une personne à mobilité réduite : que devez-vous adapter ?

S’adapter à un PMR

Que ce soit un senior ou une personne sujette à un handicap moteur, vivre avec une mobilité réduite demande une certaine adaptation de son environnement. Outre les réaménagements de l’habitat, il y a également quelques gestes que vous pouvez adopter pour l’aider sans pour autant vous imposer.

FACILITER SES DÉPLACEMENTS POUR AMÉLIORER SON CONFORT

Pour pouvoir vivre avec une personne à mobilité réduite, il est indispensable d’adapter le logement à ses capacités physiques. Ainsi, si elle se déplace en fauteuil roulant, il faut qu’elle puisse aller dans toutes les pièces, passer les portes ou encore contourner facilement les meubles. Toutes les installations doivent également être à sa portée.

Fauteuil roulant ou non, une habitation à étages constitue toujours un obstacle en cas de mobilité réduite. L’installation d’un monte-escalier, d’un ascenseur de maison ou d’une plateforme élévatrice peut alors s’avérer indispensable pour accéder aux pièces sanitaires généralement installées à l’étage.
Découvrez nos conseils pour aménager votre salle de bain et votre cuisine  pour une personne à mobilité réduite.

AIDER SANS S’IMPOSER

Le handicap moteur n’influence en rien les capacités de compréhension et de communication. Il n’est donc pas nécessaire d’adapter votre manière de lui parler. Veillez juste à rester toujours respectueux et accessible en cas de besoin. Ne vous imposez pas et laissez-lui la liberté de choisir ses déplacements.

Voici tout de même quelques conseils pour améliorer vos échanges avec une personne à mobilité réduite :

  • Si vous lui donnez rendez-vous quelque part, assurez-vous que ce lieu soit facilement accessible et adapté aux PMR (ascenseurs, rampe d’accès, place de parking…) ;
  • Si vous lui parlez en face à face et que votre discussion dure longtemps, asseyez-vous pour vous mettre à sa hauteur. L’échange sera plus confortable ;
  • Si vous devez communiquer à distance, laissez-lui le temps d’atteindre son téléphone ;
  • Si vous pensez qu’elle a besoin d’aide, posez-lui la question. Elle est la mieux placée pour vous indiquer ce que vous pouvez faire et comment .

Commentez